Primary tabs
    Secondary tabs

      Hedge funds

      Par hedge funds, nous entendons des organismes de placement collectif dits “alternatifs” qui se caractérisent entre autres par le fait qu’ils

      • poursuivent des stratégies d’investissement alternatives,
      • ont recours à des ventes à découvert, des produits dérivés et des leviers importants,
      • poursuivent une politique de rendement absolu plutôt que d’évaluer leur performance par rapport à un indice,
      • appliquent des commissions de performance qui s’ajoutent aux commissions de gestion basées sur les actifs sous gestion,
      • offrent à leurs gestionnaires une plus grande liberté de changer de stratégie, et
      • ont souvent recours à un prime broker qui offre des services de dépositaire d’actifs, d’exécution des ordres, de compensation de transactions et de financement.

      Le Luxembourg offre un grand choix de structures réglementées et non réglementées pouvant être utilisées pour mettre sur pied un hedge fund: des Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières (OPCVM) régis par la Directive européenne en la matière, dont les parts et actions peuvent être commercialisés à tous types d’investisseurs, des organismes de placement collectif sous la Partie II de la loi de 2002 relative aux OPCVM qui permettent une politique d’investissement plus large, et les Fonds d’Investissement Spécialisés (FIS) réservés à des investisseurs avertis.

      Le choix de la structure dépendra entre autres du type d’investisseurs auxquels s’adresse le fonds, de sa stratégie d’investissement et de considérations fiscales.

      Les hedge funds de droit luxembourgeois sont soumis à la surveillance prudentielle par la Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF).