Primary tabs
    Secondary tabs

      Fondation de Luxembourg: 18 fondations créées en 2010

      Fondation de Luxembourg: 18 fondations créées en 2010

      La philantropie a le vent en poupe: Pendant son premier exercice complet, la Fondation de Luxembourg, premier centre indépendant d’expertise et de conseil en philanthropie au Grand-Duché, a su faciliter la création de 18 nouvelles fondations représentant un engagement total de 50 millions d’euros via des donations et des legs. Les domaines d’intérêt soutenus sont variés, du secteur social à l’éducation et à la culture, alors que les projets se répartissent sur le Luxembourg, d’autres pays européens et des pays en voie de développement.

      Dans son rapport annuel qu’elle vient de publier, la Fondation fait état d’un total de 21 fondations crées sous son égide et abritées par elle après deux ans à peine d’existence.

      La Fondation de Luxembourg offre en premier lieu un conseil indépendant en philanthropie. Outre la promotion de l’engagement dans l’intérêt général, la Fondation a développé de nouvelles formes d’engagement philanthropique avec la possibilité de constituer des fondations abritées sous l’égide de la Fondation de Luxembourg. Tant la constitution que la gestion quotidienne de ces fondations abritées sont assurées par la Fondation de Luxembourg, qui veillera surtout que tout au long de l’existence de la fondation sous égide la volonté des fondateurs soit strictement respectée.

      « Grâce à la générosité des fondateurs des fondations abritées nous avons pu contribuer à l’amélioration des conditions de vie et à l’enrichissement socioculturel de nombreuses personnes au Luxembourg et dans le monde » commente Tonika Hirdman, directrice générale de la Fondation de Luxembourg.

      Des exemples concrets sont la création d’un réseau d’écoles prenant soin d’orphelins du SIDA en Namibie, des programmes de soutien pour des enfants vulnérables au Libéria, la création d’une réserve naturelle dans la région de la Campine en Flandre ou des bourses attribuées dans le domaine culturel au Luxembourg pour financer la création d’oeuvres d’arts ou l’organisation d’évènements artistiques.

      L’établissement de la Fondation de Luxembourg comme structure de facilitation de l’engagement dans l’intérêt général n’a pas seulement permis de stimuler de nouveaux segments de philanthropie, et donc de débloquer des fonds conséquents pour le secteur social et le monde culturel, mais a aussi contribué au développement et à la diversification de l’offre de services de la place financière luxembourgeoise. Ainsi, de nos jours, le conseil en philanthropie fait partie intégrante d’une gamme complète de services de gestion de fortune.

      La Fondation n’est non seulement sollicitée par des philanthropes d’origine luxembourgeoise, mais souvent également par des citoyens européens, déterminés à étendre leur action philanthropique à plusieurs pays. La stabilité politique et économique du Luxembourg, sa situation au coeur de l’Europe et surtout sa concentration d’experts internationaux multilingues en matière juridique, fiscale et financière, attire les philanthropes de toute l’Europe.

      La Fondation de Luxembourg, dont le conseil d’administration est présidé par le ministre des Finances Luc Frieden, oeuvre dans la promotion de la philanthropie au sens large, sans restrictions quant aux domaines d’action ou son étendue géographique.