Primary tabs
    Secondary tabs

      Véhicules d'investissement en microfinance

      Les institutions de microfinance qui offrent des services bancaires à des micro-entrepreneurs dans des pays pauvres ou en voie de développement s’adressent de plus en plus aux marchés des capitaux pour récolter des fonds afin d’élargir leur portée dans les régions urbaines et rurales pauvres qu’elles desservent. Des véhicules d’investissement en microfinance ont été créés pour répondre à cette demande de capital tout en offrant un certain rendement aux investisseurs sensibles aux aspects sociaux.

      Le Luxembourg est aujourd’hui le principal domicile européen de fonds microfinance.

      Les initiateurs de véhicules d’investissement en microfinance peuvent avoir recours à une large panoplie de structures différentes, réglementées ou non.

      Ainsi, de tels véhicules ont été créés sous forme de fonds d'investissement régis par la Partie II de la loi du 20 décembre 2002, remplacée par Partie II de la loi du 17 décembre 2010, sous forme de société d’investissement en capital à risque (SICAR) ou encore sous forme de fonds d’investissement spécialisé (FIS). On observe également une tendance vers l’utilisation de véhicules de titrisation et de produits structurés.

      La Luxembourg Fund Labelling Agency asbl (LuxFLAG) a été crée afin de faciliter la collecte de capitaux privés pour la microfinance. Fondée en juillet 2006 par un groupe d'institutions de la place, cette association sans but lucratif a pour objet d’octroyer un label officiel à des organismes de placement collectif investissant en microfinance, et ceci, sur base de  critères bien définis et publics. Ces critères permettent de s'assurer que le fonds en question investit bien en microfinance.