Primary tabs
    Secondary tabs

      Réviseurs d'entreprises

      Seuls les réviseurs d'entreprises agréés et cabinets de révision agréés sont autorisés à exercer à Luxembourg le contrôle légal des comptes et les autres missions qui leur sont confiées par la loi à titre exclusif. L’accès à la profession est strictement réglementé par la loi du 18 décembre 2009 relative à la profession de l'audit qui remplace la loi modifiée du 28 juin 1984. Les titres de "réviseur d’entreprises" et de "cabinet de révision" sont attribués par la Commission de surveillance du secteur financier (CSSF).

      Les réviseurs d’entreprises agréés et les cabinets de révision agréés doivent être indépendants de l’entité contrôlée. Ils ne peuvent pas être associés au processus décisionnel de l’entité contrôlée. Ils ne peuvent pas non plus effectuer de contrôle légal des comptes, s’il existe une relation financière, d’affaires, d’emploi ou de toute autre nature, directe ou indirecte, en ce compris la fourniture de services additionnels autres que d’audit, entre le réviseur d’entreprises agréé, le cabinet de révision agréé ou le réseau et l’entité contrôlée.

      Les réviseurs d’entreprises, agréés et les cabinets de révision agréés doivent être inscrits comme membres de l’Institut des réviseurs d’entreprises (IRE). Cet organe, qui a été créé par la loi et qui a la personnalité civile, est chargé, entre autres, de veiller à l’application de la réglementation professionnelle et au respect, par ses membres, des normes et devoirs professionnels.

      Tous les réviseurs d’entreprises agréés et cabinets de révision agréés sont soumis à la supervision publique de la profession de l’audit par la CSSF.