La place financière

Marchés des capitaux

Précurseur des marchés internationaux de capitaux

Les marchés de capitaux jouent un rôle clé pour soutenir la croissance économique en allouant des capitaux à des projets contribuant à créer des emplois, à fournir des services publics, à construire des infrastructures et à stimuler l’innovation. L’infrastructure des marchés de capitaux du Luxembourg et son expertise internationale unique en font le lieu idéal pour financer les activités européennes et mondiales d’entreprises de toutes tailles.

En ne cessant de stimuler l’innovation, le Luxembourg est devenu un leader international de capitaux d’emprunt, un pôle clé de la titrisation et des véhicules de financement structurés, ainsi qu’une plate-forme reconnue pour l’hébergement d’introductions en bourse internationales particulièrement importantes.

L’avantage de l’offre des marchés de capitaux luxembourgeois est qu’elle peut être utilisée exactement là où elle est nécessaire et peut s’intégrer parfaitement dans une structure internationale avec des éléments non luxembourgeois.

La Bourse de Luxembourg : un lieu privilégié pour les cotations

business

La Bourse de Luxembourg (LuxSE) est depuis longtemps pionnière sur les marchés des capitaux.

En 1963, elle a coté la toute première euro-obligation au monde. Celle-ci a été placée pour la société italienne Autostrade, libellée en devise étrangère ($) et basée sur le droit anglais. Parmi les autres jalons : la première introduction en bourse du sukuk (obligation conforme à la charia) en 2002, la cotation de la première obligation verte au monde en 2007 et la première introduction en bourse d’une obligation dim sum en Europe en 2011.

Le Luxembourg Green Exchange (LGX) est le dernier venu dans un palmarès impressionnant en matière d’innovation. Avec le lancement de la première plate-forme mondiale d’échange de valeurs durables, vertes et sociales, cette bourse contribue activement au développement d’une taxonomie mondiale.

La Bourse de Luxembourg (LuxSE), une bourse qui se démarque:

  • Leader mondial des cotations de valeurs internationales
  • 1ère bourse verte au monde
  • + de 37.000 titres cotés
  • + de 100 juridictions
  • + de 2.500 émetteurs
  • Cotations en + de 50 devises

Services post-négociation : rendre les marchés de capitaux plus efficaces

Grâce à une multitude de fournisseurs de services post-négociation, le Luxembourg est devenu un centre mondial pour tous les aspects de la gestion des garanties, y compris la compensation, le règlement, la conservation et le service d’actifs.

Le prestataire le plus important est Clearstream, le principal dépositaire central international de titres (DCIT). À travers ses services, Clearstream relie les émetteurs et les investisseurs du monde entier.

Clearstream n’est pas seul. Trois autres prestataires de services de post-négociation sont implantés au Luxembourg, offrant un accès à la Banque centrale européenne. Leurs services combinés comprennent l’émission, le règlement et la garde de titres, ainsi que les services de fonds de placement et le financement de valeurs mondiales.

quote

En tant que centre financier transfrontalier, le Luxembourg offre un cadre idéal dans lequel mettre en place un véhicule permettant d’accéder aux marchés internationaux de capitaux, que ce soit à des fins financières pour un groupe international ou à des fins de titrisation.


Nicki Kayser, associée, Linklaters

Titrisation

Au fil des ans, le Luxembourg a maintenu sa position parmi les principaux centres de titrisation et de véhicules de financement structurés. L’une des principales raisons de cette position est l’existence d’une loi spécifique sur la titrisation qui garantit innovation et sécurité juridique dans les structures de titrisation.

En janvier 2018, environ 1,243 véhicules existaient au Luxembourg.

Céder des actifs à une société de titrisation peut offrir toute une gamme d’avantages, tels que l’accès au capital à un coût réduit, sans qu’il soit nécessaire de contracter un emprunt bancaire ou d’émettre davantage d’actions. La titrisation permet également de convertir des actifs non liquides en espèces, de réduire le coût du financement et de transférer les risques aux investisseurs externes.

En vertu de la loi luxembourgeoise, une gamme extrêmement étendue d’actifs peut être titrisée :

  • Prêts hypothécaires
  • Créances locatives / créances commerciales
  • Prêts / prêts non productifs
  • Titres
  • Financement de PME
  • Immobilier
  • Prêts automobiles

A ce propos